Commission Permanente du 8 février 2019

Paola Zanetti s'est exprimée au nom du groupe Les Progressistes pour une région plus forte, plus proche en commission Tourisme concernant la subvention accordée à la nouvelle Agence Régionale du Tourisme du Grand Est. 

« Monsieur le Président, mes chers collègues,

Même si nous avons eu l’occasion de nous exprimer à de nombreuses reprises sur ce sujet, notamment nos interrogations quant à son siège et à sa gouvernance, notre groupe reste favorable à la constitution de cette Agence Régionale du Tourisme Grand Est, seule capable de rendre plus efficace la filière de économique du tourisme, majeure pour notre territoire, en se posant notamment avec cette structure comme un outil marketing pouvant positionner les marques de notre Région face à une concurrence redoutable des destinations touristiques en Europe à travers cette mutualisation qui peut être proposée via cette agence de compétences et d’expertises.

C’est parce que nous mesurons ces enjeux que nous sommes attentifs à ce que chaque marque de destination bénéficie de façon équilibrée d’un budget.

Or il est difficile d’observer avec le rapport qui nous est proposé la répartition de la subvention que nous allons accorder à cette agence avec un budget aussi peu détaillé.

Nous parlons tout de même d’une subvention de près de 10 millions d’euros qui sera versée, nous considérons que les membres de la commission Tourisme notamment auraient dû bénéficier d’un Budget les informant davantage sur la mobilisation de cette enveloppe de façon à ce qu'elle ne devienne pas un chèque en blanc quelque part…

Par ailleurs, nous avions voté une étude qui devait mobiliser un cabinet pour réfléchir à la constitution de cette agence.

A ce jour, nous ne savons pas quel cabinet a été mandaté pour cette étude, ni même quels en ont été les résultats.

Devant tous ces questionnements, et alors que notre groupe est favorable à la constitution de cette agence régionale du tourisme, nous nous abstiendrons sur ce rapport.

Et cela, d’autant plus que la négociation autour de l’ART se fait en même temps qu’un projet de loi qui sera présenté en conseil des ministres et dont l’objectif est d'élaborer les compétences de la Collectivité européenne d’Alsace, notamment en matière de tourisme. »

*Seul le prononcé fait foi. 

  • w-facebook
  • Twitter Clean

© 2023 by THE HOPE CENTER. Proudly created with Wix.com